Ce dont il s’agit

VIH signifie virus de l’immunodéficience humaine. Le VIH est une infection chronique à long terme qui exige un traitement quotidien.

Lorsqu’une personne est infectée par le VIH, le virus se multiplie en utilisant les cellules du corps faisant partie du système immunitaire

plus

Ce processus détruit ces cellules immunitaires. S’il n’est pas traité, le VIH continuera de détruire les cellules immunitaires jusqu’à ce que les dommages subis par le système immunitaire soient plus graves et que la personne ait le sida. Ce processus peut prendre de 10 à 15 ans.

Sida signifie syndrome d’immunodéficience acquise. Il s’agit d’une infection au VIH à un stade avancé qui affaiblit le système immunitaire de la personne atteinte du VIH et expose cette dernière à des risques d’infections et d’autres maladies pouvant mettre sa vie en danger. Une personne infectée au VIH qui n’est pas traitée risque de mourir plus tard du sida.

Symptômes

Dans les deux à quatre semaines suivant une infection au VIH, une personne pourrait présenter un éventail de symptômes, notamment une éruption cutanée, de la fièvre et d’autres symptômes pseudo-grippaux. Bien sûr, ces symptômes ne peuvent être dus au VIH que si la personne a participé à une activité pouvant entraîner une infection au VIH.

La seule façon de savoir si vous êtes atteint de ce virus est de subir un test de dépistage du VIH. Pour plus d’informations sur le dépistage du VIH, veuillez appeler la ligne info sida et santé-sexualité de l’Ontario au 1 800 668-2437 ou au 416 392-2437 (dans la région de Toronto).

Moyens de prévention

Il existe maintenant plusieurs moyens de prévenir la transmission du VIH. Toutefois, pour être efficaces, ils doivent être utilisés systématiquement et correctement.

plus

Ces moyens sont les suivants :

  • Condoms
  • Traitements contre le VIH des personnes non encore infectées par le virus, mais qui sont fortement à risque de le contracter (prophylaxie préexposition ou PrEP et prophylaxie post-exposition ou PPE)
  • Traitements contre le VIH des personnes infectées par le virus pour maintenir une charge virale indétectable
  • Stratégies et matériel visant la réduction des méfaits et la prévention d’infections chez les utilisateurs de drogues injectées ou non

Vous trouverez un lieu offrant le Programme d’échange de seringues et d’aiguilles ici.

Le VIH peut être transmis d’une personne à une autre au cours de certaines activités, comme les relations sexuelles vaginales ou anales non protégées (c’est-à-dire sans condom ou sans traitement contre le VIH) et le partage d’accessoires pour la consommation de drogues (comme les aiguilles, les récipients ou les pipes). Il peut aussi être transmis de mère à enfant pendant la grossesse, l’accouchement et l’allaitement d’une femme atteinte de VIH non traitée et qui n’a pas accès à des soins axés sur le VIH. La transmission du VIH se fait par contact des muqueuses de l’autre personne (à l’intérieur de l’anus, du vagin, de la bouche et de la gorge), lorsque la concentration du VIH est assez élevée dans le sang, le sperme, les sécrétions vaginales, les sécrétions anales ou le lait maternel.

Si vous pensez l’avoir contracté

Si vous pensez que vous avez le VIH, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé ou une clinique de santé sexuelle pour passer un test de dépistage immédiatement.

plus

Passez un test de dépistage

En Ontario, la plupart des tests de dépistage du VIH sont effectués par les fournisseurs de soins de santé familiale. Si vous avez une carte Santé de l’Ontario, vous pouvez également passer gratuitement un test de dépistage du VIH dans un centre de dépistage anonyme, dans une clinique de santé sexuelle, ainsi que dans des centres de dépistage de centres de santé communautaire et d’organismes communautaires de certaines collectivités. Quel que soit votre statut juridique en Ontario, si vous ne bénéficiez pas de l’assurance-santé de l’Ontario, vous pouvez quand même passer un test gratuitement à certains endroits, comme les centres de dépistage anonyme.

Les centres de dépistage anonyme et certaines cliniques de santé sexuelle offrent un test de dépistage du VIH qui permet d’obtenir des résultats en quelques minutes. Si le test est négatif, cela signifie que vous n’avez pas le VIH. Si le test est « positif », une deuxième analyse sanguine devra être effectuée pour confirmer que vous avez le VIH. Vous devrez revenir dans environ une semaine pour obtenir les résultats du test de confirmation.

Faites-vous soigner

Il n’existe aucun remède pour guérir le VIH. Toutefois, il existe des traitements efficaces. Les traitements actuels du VIH sont plus faciles à suivre (il suffit souvent de prendre une pilule par jour), et ils entraînent moins d’effets indésirables que les traitements utilisés au début de l’épidémie. Aujourd’hui, les personnes infectées par le VIH qui suivent un traitement contre le VIH conformément aux indications de leur fournisseur de soins de santé ont la possibilité de vivre une vie aussi longue et bien remplie que celle des personnes qui ne sont pas atteintes du VIH. Si une personne atteinte du VIH reçoit un diagnostic précoce et commence rapidement un traitement après avoir contracté le virus, elle pourra vivre plus longtemps et présenter moins de problèmes de santé liés au VIH. C’est pourquoi il est important pour les personnes qui sont exposées aux risques d’infection par le VIH de subir régulièrement des tests de dépistage du VIH. Si elles contractent le VIH, celui-ci sera diagnostiqué rapidement et elles pourront bénéficier davantage des traitements.

Les traitements du VIH empêchent le virus de s’attaquer aux cellules immunitaires et de les utiliser pour se multiplier. Habituellement, quelques mois après le début des traitements du VIH, la quantité de VIH se trouvant dans le sang est si minime que le test permettant de la mesurer ‒ soit le test de la charge virale ‒ n’est pas en mesure de déceler sa présence. Cela signifie que la personne présente une « charge virale indétectable » et que le VIH n’est plus capable de s’attaquer à son système immunitaire comme le ferait le virus non traité. Cela signifie également que le risque de transmission du VIH à une autre personne est faible.

Apprenez‑en davantage sur les programmes de dépistage et de traitement en Ontario ici.

Je veux en savoir davantage sur le VIH

Je dois passer un test de dépistage, visiter un organisme offrant des services liés au sida ou trouver un fournisseur de soins de santé ayant de l’expertise en matière de VIH.

Pour obtenir de l’assistance immédiate et savoir qui consulter, veuillez appeler la ligne d’information sur le sida et la santé sexuelle aux numéros suivants : Partout dans la province : 1 800 668-2437; Toronto : 416 392-2437

 

Pour en savoir plus sur ce que fait le gouvernement de l’Ontario en réponse au VIH, veuillez consulter la réponse de l’Ontario au VIH et la Stratégie du Comité consultatif ontarien de lutte contre le VIH.