Votre santé génésique

La santé génésique signifie prendre soin des processus reproducteurs du corps à toutes les étapes de la vie. Il s'agit de vivre une sexualité satisfaisante et protégée allant de pair avec la liberté de décider, si jamais c'est le cas, quand avoir des enfants et combien.

 

Obtenir des renseignements à propos des possibilités en matière de contraception ou maintenir un mode de vie sain pour se donner les meilleures chances de tomber enceinte sont autant d'éléments de la santé génésique.

Contraception

La liberté de choisir si vous souhaitez tomber enceinte et à quel moment mener votre grossesse fait partie d'une vie sexuelle saine et agréable. Si vous êtes sexuellement active, il est important de prendre les mesures nécessaires pour éviter une grossesse non désirée en utilisant un moyen de contraception efficace. Il existe diverses options de contraception, il importe donc d'en apprendre davantage et d'en discuter avec votre fournisseur de soins de santé ou encore une infirmière ou un infirmier dans une clinique de santé sexuelle. Ainsi, vous pouvez choisir la méthode de contraception qui convient le mieux à votre corps, à votre relation et à votre mode de vie

plus

Connaissez vos options

Il existe des contraceptifs hormonaux et non hormonaux, de sorte que vous voudrez prendre en considération des éléments comme l'efficacité, les effets indésirables possibles et la fréquence d'utilisation au moment de choisir une méthode de contraception. Les méthodes de contraception sont moins efficaces lorsqu'elles sont utilisées de façon aléatoire ou incorrecte, il est donc important d'examiner votre capacité de respecter un schéma posologique.

Les méthodes de contraception les plus efficaces sont la stérilisation et les dispositifs intra-utérins (stérilets). La stérilisation (vasectomie ou ligature des trompes) est habituellement permanente, mais les stérilets sont réversibles et très efficaces une fois bien en place.

Les méthodes de contraception hormonales y compris « la pilule », les timbres, les anneaux vaginaux et « la piqûre » (injections) sont très efficaces lorsqu'elles sont utilisées correctement. Les barrières physiques comme les condoms, les diaphragmes, les éponges contraceptives et les méthodes naturelles sont moins efficaces. Les méthodes de contraception les moins efficaces sont les spermicides et le retrait de l'homme avant l'éjaculation.

N'oubliez pas que la plupart des méthodes de contraception ne vous protègent pas contre les infections transmissibles sexuellement (ITS). Il importe donc d'utiliser un préservatif pour vous protéger contre les ITS.

Méthodes hormonales

Méthodes non hormonales et barrières

Méthode de contraception permanente

La stérilisation (vasectomie chez les hommes et ligature des trompes chez les femmes) est une méthode de contraception permanente, sûre et très efficace pour les personnes qui sont certaines de ne pas vouloir de grossesse. Toutefois, comme la stérilisation peut être irréversible, il est important d'en discuter avec votre fournisseur de soins de santé pour vous assurer que cette option vous convient.

Contraception orale d'urgence

Communément appelée la « pilule du lendemain », elle peut être utilisée jusqu'à 72 heures après des rapports sexuels non protégés ou un éventuel échec de la contraception, comme l'oubli des contraceptifs oraux ou le déchirement du condom. La contraception orale d'urgence N'est PAS une méthode de contraception régulière.

Les femmes peuvent avoir besoin d'utiliser la contraception orale d'urgence après des rapports sexuels dans les cas suivants :

  • Le condom s'est déchiré;
  • Aucune méthode de contraception n'est utilisée;
  • Deux ou plusieurs pilules contraceptives orales ont été oubliées successivement;
  • L'injection est en retard ou le diaphragme s'est déplacé;
  • Les rapports sexuels ont été subis de force;

Offerte en vente libre au Canada, la contraception orale d'urgence peut réduire le risque de grossesses non désirées d'environ 75 % et est plus efficace si elle est prise rapidement après les rapports sexuels non protégés. Les effets indésirables courants sont les nausées et les vomissements, les saignements vaginaux irréguliers, la fatigue, les maux de tête, les étourdissements et la sensibilité des seins.

La contraception orale d'urgence N'aura AUCUNE incidence sur une grossesse établie. Si vous croyez être enceinte, consultez votre fournisseur de soins de santé.

Une question qui concerne les deux partenaires

Quelle que soit la méthode de contraception que vous choisissez, vous et votre partenaire sexuel(le) avez pris la décision d'avoir des rapports sexuels ensemble, il est donc important que vous en discutiez de façon ouverte et honnête pour vous assurer que vous vous sentez tous les deux à l'aise, en sécurité et en harmonie dans vos choix.

Les ressources ci-dessous peuvent fournir des renseignements supplémentaires sur la contraception

Centers for Disease Control

Agence de la santé publique du Canada

Le Sexe et Moi


La fécondité et vous

La grossesse repose sur plusieurs facteurs complexes. Alors que certaines femmes peuvent devenir enceintes sans grande difficulté, pour d'autres, le processus n'est pas si facile. Environ un couple sur six souffrira d'infertilité à un moment ou un autre de leur vie.

Plusieurs raisons peuvent expliquer les difficultés que des personnes éprouvent pour concevoir.

  • L'âge est un facteur important, car la fécondité des femmes commence à décliner vers l'âge de 30 ans et ce processus s'accélère vers l'âge de 35 ans.
  • Les facteurs relatifs au style de vie, notamment l'obésité, le tabagisme, la consommation d'alcool et les infections transmissibles sexuellement peuvent également avoir une incidence sur votre capacité à devenir enceinte.

plus

Comprendre ces facteurs peut vous aider à faire des choix éclairés quant au moment de fonder une famille, à la manière d'accroître vos chances de devenir enceinte et au moment d'obtenir de l'aide en matière de fécondité.

Les faits

La fécondité est la capacité à devenir enceinte. Si vous et votre partenaire essayez de concevoir un enfant, comprendre la fécondité peut être une étape importante pour augmenter votre probabilité de réussir.

L'infertilité – l'incapacité à tomber enceinte pendant une année lorsque les relations sexuelles non protégées sont fréquentes – peut être attribuable à des facteurs qui touchent les femmes, des facteurs qui touchent les hommes ou une combinaison de facteurs. Dans certains cas, des soins médicaux peuvent aider. C'est un bon point de départ de discuter avec votre fournisseur de soins de santé.

Le moment opportun

Lorsque vous essayez de devenir enceinte, avoir des relations sexuelles non protégées de deux à trois fois par semaine pendant la période fertile de la femme est la clé. Pour les couples en bonne santé qui veulent concevoir, comprendre comment cette période fertile fonctionne est plus important que d'avoir des relations sexuelles en tout temps.

Déterminer le moment d'avoir des rapports sexuels peut être important quand on essaie de concevoir. Une femme ayant un cycle régulier de 28 jours commence à ovuler 14 jours avant le début de ses prochaines règles. Un bon nombre de personnes croient qu'il est préférable d'avoir des rapports sexuels quand l'ovulation commence, mais il est démontré que d'en avoir à ce moment est peut-être trop tard. Les fournisseurs de soins de santé recommandent d'avoir des rapports sexuels un jour sur deux en commençant trois jours avant le début de l'ovulation.

Les femmes qui n'ont pas un cycle régulier de 28 jours peuvent faire un certain nombre de choses pour contribuer à déterminer quand elles ovulent.

  • Vérifier la hausse de la température basale (votre température au repos prise dès le réveil, avant de vous lever, de bouger ou de manger). Cela pourrait être un signe que l'ovulation a eu lieu. Après quelques mois de vérifications quotidiennes, un modèle pourrait émerger.
  • Utiliser une trousse de tests d'ovulation. Cela peut être plus cher que le suivi de votre température, mais pourrait fournir une indication plus précise du moment où votre ovaire est sur le point de libérer un ovule. Les trousses peuvent être achetées à la pharmacie.
  • Vérifier la présence de glaire cervicale. Il s’agit d’un autre signe que l'ovulation va bientôt avoir lieu. Quand le corps de la femme est sur le point d'ovuler, il produit de plus grandes quantités de glaire cervicale fluide et peu épaisse. Sa présence marque une période de fécondité potentielle.

Pour en apprendre davantage :

  • Parlez avec votre fournisseur de soins de santé.
  • Utilisez ce calendrier d'ovulation pour suivre vos périodes de fécondité.

Mode de vie

Les choix de vie peuvent avoir une incidence sur la fécondité des gens. Suivre ces conseils pour être en meilleure santé – avant et tout au long de votre grossesse – peut augmenter vos chances de mener à terme une grossesse.

Pour les hommes et les femmes

  • Suivez un régime alimentaire équilibré.
  • Conservez un poids santé.
  • Faites régulièrement de l'exercice.
  • Gérez votre stress.
  • Évitez la consommation d'alcool, de tabac et d'autres drogues (p. ex., la marijuana, les opioïdes et les remèdes homéopathiques, etc.).

Pour les femmes seulement

  • Prenez des suppléments d'acide folique. Cela réduit le risque de malformation du tube neural chez le fœtus. Parlez à votre fournisseur de soins de santé de la dose recommandée.
  • Assurez-vous que votre vaccination est à jour pour les maladies comme la varicelle, la rubéole et l'hépatite B. Pour en savoir davantage dès maintenant sur la façon dont la vaccination peut protéger les enfants à naître.

Un mode de vie sain sera bénéfique non seulement pour vous et votre partenaire, mais également pour votre bébé.

Pour en apprendre davantage, consultez Le guide pratique d'une grossesse en santé.

Infertilité

Si vous essayez de tomber enceinte, tenez compte des facteurs de risque qui peuvent contribuer à l'infertilité.

plus

Âge

L'âge est l'une des principales causes d'infertilité. Les femmes deviennent moins fertiles vers l'âge de 30 ans et leur fécondité commence à décliner rapidement vers l'âge de 35 ans. À 40 ans, les femmes ont 5 % de chance de devenir enceintes grâce à leurs propres ovules. Le risque de fausse couche augmente également avec le vieillissement de la femme. L'on croit que cela est dû à une augmentation des aberrations chromosomiques du fœtus.

La fécondité des hommes diminue également avec l'âge, mais à un rythme plus lent que celui des femmes.


Tabagisme

Le tabagisme diminue les taux de fécondité des hommes et des femmes. Chez les hommes, le tabagisme réduit le nombre de spermatozoïdes et leur mobilité. Chez les femmes, le tabagisme a une incidence sur le système reproducteur et augmente le risque de fausse couche. Fumer peut nuire aux traitements de fertilité. Le tabagisme peut aussi augmenter le risque d'accouchement prématuré ou d’avoir un nourrisson de faible poids à la naissance.

Si vous avez besoin d'aide pour cesser de fumer, demandez-en.


Alcool

Lorsqu'il est question d'alcool, il n'y a pas de niveau sécuritaire pour la consommation pendant la conception ou la grossesse. Consommer de l'alcool :

  • peut faire qu'il est plus difficile de devenir enceinte;
  • peut augmenter le risque de fausse couche;
  • accroît le risque d'anomalies congénitales.may make it harder to get pregnant

Poids

Le poids peut avoir une incidence sur la fécondité dans les cas suivants :

  • Vous êtes inactif et avez un surplus de poids.
  • La femme présente un poids insuffisant en raison d'un trouble alimentaire ou d'un régime très faible en calories.

Pour les hommes, avoir un surplus de poids peut entraîner une numération des spermatozoïdes plus faible. Les femmes qui ont un surplus de poids peuvent aussi avoir des problèmes médicaux pendant la grossesse. L'exercice modéré pendant environ une heure par jour vous aidera à conserver un poids santé. Cela améliorera aussi votre forme physique générale. Si vous avez besoin d'aide pour atteindre un poids santé avant d'essayer de tomber enceinte, parlez avec votre fournisseur de soins de santé.


Faire de l'exercice de manière excessive

La recherche démontre que les athlètes féminines dont le sport est associé à un faible poids auront plus de difficultés à devenir enceintes. Il s'agit notamment des coureuses de fond et des gymnastes. Certaines de ces femmes peuvent vivre une perturbation de l'ovulation et des menstruations en raison de leur entraînement extrême.


Infections transmissibles sexuellement (ITS)

Certaines ITS peuvent entraîner l'infertilité. La chlamydia, par exemple, peut endommager les trompes de Fallope chez les femmes. Elle peut aussi causer une enflure et une douleur du scrotum chez les hommes. Avant d'essayer de devenir enceinte, envisagez de subir un test de dépistage des ITS. Parlez à votre fournisseur de soins de santé pour obtenir de plus amples renseignements.


Causes courantes d'infertilité chez les femmes

  • Problèmes d'ovulation qui empêchent qu'un ovule soit libéré.
  • Mauvaise qualité des ovules, y compris des ovules endommagés.
  • Syndrome des ovaires polykystiques (follicules dans les ovaires qui ne produiront pas d'ovules).
  • Blocage des trompes de Fallope qui empêche les spermatozoïdes d'atteindre l'ovule.
  • Endométriose – croissance des cellules de la membrane qui recouvre l'utérus dans d'autres parties du corps de la femme, ce qui entraîne une inflammation et un saignement qui peuvent créer des tissus cicatriciels dans les trompes de Fallope ou une perturbation de l'implantation.

Causes courantes d'infertilité chez les hommes

  • Problèmes érectiles ou d'éjaculation.
  • Numération des spermatozoïdes faible (qui peut être attribuable à des blocages qui empêchent l'éjaculation des spermatozoïdes ou une augmentation de la température dans les testicules qui a une incidence sur le nombre de spermatozoïdes produits).
  • Forme ou mouvements irréguliers des spermatozoïdes.

Traitements de fertilité

Les traitements de fertilité peuvent aider les personnes qui ont fait face à l'infertilité. Vous pouvez en apprendre davantage sur les options offertes, par exemple, les médicaments, les chirurgies ou la procréation médicalement assistée, en discutant avec votre fournisseur de soins de santé.


Demander de l'aide

Parlez à votre fournisseur de soins de santé dans les situations suivantes :

  • Vous avez 35 ans ou moins et vous avez eu des relations sexuelles non protégées fréquentes pendant une année, mais n'avez pas été capable de devenir enceinte.
  • Vous avez plus de 35 ans et vous avez eu des relations sexuelles non protégées fréquentes pendant six mois, mais n'avez pas été capable de devenir enceinte.
  • Votre cycle est irrégulier et vous avez eu des relations sexuelles non protégées fréquentes pendant six mois, mais n'avez pas été capable de devenir enceinte.

Votre fournisseur de soins de santé peut discuter avec vous des options en matière de diagnostic et de soins médicaux.


Possibilités de traitement

Il y a trois catégories d'options de soins médicaux pour les hommes et les femmes, selon la cause de l'infertilité :

  • médicaments,
  • chirurgie,
  • procréation médicalement assistée.

L'option qui vous convient dépendra de votre âge, de vos préférences et de vos antécédents médicaux. Bien entendu, vous pouvez discuter de ces questions avec votre fournisseur de soins de santé.


Soutien supplémentaire

Essayer de concevoir peut être une période stressante. Vous pensez peut-être que vos amis et les membres de votre famille ne sont pas en mesure de vous offrir assez de soutien. Si vous avez besoin de plus de soutien, demandez à votre fournisseur de soins de santé des renseignements sur le counseling ou de vous joindre à un groupe de soutien de votre région.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la période avant la grossesse (la période avant et entre les grossesses), consultez le site Web OMama.