La compréhension de votre santé sexuelle constitue un élément important de votre bien-être. Cela consiste à être conscient de son corps, de son esprit et de sa santé globale. Cela consiste également à aborder la sexualité et les relations sexuelles de manière positive et respectueuse. Pour avoir des expériences sexuelles sécuritaires et satisfaisantes, vous devez maîtriser votre corps, sentir que vous avez le pouvoir de faire vos propres choix et ne jamais subir de pression.

Comprendre la sexualité

La sexualité fait partie de votre identité et de la manière dont vous vous exprimez. Étant donné que nous sommes tous uniques, notre sexualité et la façon dont nous la vivons le sont également. Il est important de comprendre que certaines personnes sont très intéressées par la sexualité, tandis que d'autres ressentent l'attirance sexuelle moins fortement ou pas du tout. Votre famille, votre culture, votre religion, vos amis et vos expériences peuvent également influer sur votre sexualité. Chaque personne est unique, tout comme ses pensées sexuelles, ses désirs, ses attirances et ses valeurs.

plus

Le plaisir sexuel

Le plaisir sexuel va au-delà des rapports sexuels. Ce qui distingue la sexualité humaine de celle des animaux ou des plantes, c'est notre capacité à découvrir comment donner ou recevoir du plaisir pendant une activité sexuelle, qu'il s'agisse d'un rapport sexuel ou de masturbation. En d'autres mots, nous apprenons à ressentir le plaisir sexuel simplement pour le plaisir.

Le plaisir n'est pas toujours lié à l'excitation ou à l'atteinte de l'orgasme. Le plaisir qui accompagne les pratiques ou les comportements sexuels varie d'une personne à l'autre et d'une culture à l'autre. Tout peut constituer du plaisir sexuel, que ce soit l'harmonie conjugale ou le soulagement ressenti en ayant des rapports sexuels sécuritaires. La compréhension du plaisir et de nos différentes définitions de celui-ci peut également contribuer à prévenir les infections transmissibles sexuellement (ITS), comme le VIH.

De plus, le plaisir sexuel procure des avantages sur le plan de la santé. Il a été démontré que la sexualité favorise de meilleures habitudes de sommeil, réduit le stress et nous permet de nous épanouir grâce aux substances chimiques libérées dans notre corps pendant l'activité sexuelle.


Relations saines

Pour bon nombre de personnes, il peut être facile de confondre l'amour et l'engagement avec la sexualité. Il est important de savoir qu'il n'est pas nécessaire d'avoir des rapports sexuels avec quelqu'un pour lui montrer qu'on l'aime.

Lorsque des personnes sont en couple, la sexualité peut les aider à se sentir plus proches et plus affectueuses. D'un autre côté, les rapports sexuels dans le cadre d'une relation sans engagement peuvent aussi être agréables. Dans un cas comme dans l’autre, il est très important que votre relation avec votre partenaire soit basée sur la confiance et le respect mutuels.

plus

Les différentes relations

Si vous envisagez d'entamer une nouvelle relation, il est bon de savoir le type de relation dont il s'agira. Voici certaines des questions que vous devriez vous poser.

  • Avec ou sans engagement? Déterminez si vous voulez entamer une relation à plus long terme, menant notamment au mariage ou à la vie commune, ou une relation moins sérieuse (fréquentation).
  • Amicale ou romantique? Est-ce que vous recherchez une amitié ou quelque chose de plus affectif et intime?
  • Sexuelle ou non sexuelle? Vous attendez-vous à avoir des relations sexuelles avec cette personne?
  • Monogame ou non monogame (ouverte)? Préférez-vous avoir une relation avec une seule personne ou une relation ouverte pour que l'un ou l'autre des partenaires ou les deux puissent avoir des relations sexuelles avec d'autres personnes?

Aborder le sujet

Dans toute relation, il est important de parler de sexualité. En fait, la communication ouverte est essentielle pour rendre vos relations et vos rapports sexuels plus agréables et satisfaisants. Il est important de savoir ce qui plaît et déplaît à sa ou à son partenaire, car il n'y a pas deux personnes qui veulent les mêmes choses, ont les mêmes fantasmes ou veulent être touchées de la même manière.

Vous ne savez pas par où commencer? Voici quelques sujets dont vous pouvez discuter avec votre ou vos partenaire(s).

Antécédents d'infections transmises sexuellement (ITS) : Ayez une conversation franche à propos de vos antécédents sexuels. Combien de partenaires avez-vous eus depuis votre dernier test de dépistage des ITS? Pour quelles ITS avez-vous subi un test de dépistage et quels étaient les résultats? Est-ce que vos partenaires précédent(e)s étaient atteint(e)s d'une ITS?

Contraception : Utilisez-vous actuellement un moyen de contraception? Si vous n'en utilisez pas, avez-vous envisagé la possibilité d'une grossesse? Quel moyen de contraception voulez-vous utiliser?

Désirs sexuels : Quelles sont les activités sexuelles que vous aimez et qu'est-ce que vous aimeriez essayer? Avez-vous des fantasmes que vous aimeriez réaliser ou faire semblant de réaliser, comme les jeux de rôle?

Limites en matière de relations sexuelles : Il est important que toutes les activités sexuelles fassent l'objet d'un accord mutuel et soient consensuelles. Quels sont les activités sexuelles ou les fantasmes que vous ne voulez pas explorer? Est-ce que vous refusez que l’on touche certaines parties de votre corps?

Appréciation de son corps

Nous éprouvons tous des sentiments à propos de notre apparence. Vous avez des opinions à propos de votre apparence et de la façon dont les autres vous perçoivent. Les sentiments que vous éprouvez et les images qui vous viennent à l'esprit lorsque vous pensez à vous-même sont importants. Une image corporelle saine signifie que vous vous voyez tel que vous êtes vraiment et que vous vous sentez bien dans votre peau.

Même si l'image corporelle de certaines personnes est très positive, elle peut être très négative chez d'autres personnes. Il est entièrement naturel d'apprécier certaines parties de son corps plus que d'autres. Peu importe la façon dont vous vous sentez, il est important d'être conscient(e) de votre image corporelle et de trouver une façon de vous sentir fort(e), confiant(e) et maître de vous-même.

Beaucoup de gens ont du mal à avoir une image corporelle positive. Vous pouvez parfois avoir de la difficulté à comprendre tout ce que vous ressentez à propos votre corps et vous vous demandez probablement si vos pensées et vos sentiments sont normaux. Voici des réponses à certaines de vos questions.

Qu'est-ce qu'une image corporelle positive?

Peu importe votre aspect extérieur, le fait d'avoir une image corporelle positive correspond à la façon dont vous vous sentez par rapport à votre apparence. Avoir une image corporelle positive signifie que vous acceptez votre apparence et que vous vous sentez bien dans votre corps. Même si vous savez que certaines parties de votre corps ne sont pas comme celles de quelqu'un d'autre, vous pouvez accepter et même en venir à aimer cette différence. Vous devez également comprendre que votre apparence physique ne détermine pas votre valeur personnelle.

Qu'est-ce qu'une image corporelle négative?

Une personne qui sent que son apparence n'est pas à la hauteur des idéaux de sa famille, de ses pairs ou des médias a une image corporelle négative. Il peut être difficile d'être satisfait(e) de son apparence physique lorsque les critères de beauté sont si élevés.

Les personnes qui ont une image corporelle négative n'ont pas nécessairement une vision réaliste d'elles-mêmes. Elles peuvent se sentir complexées, gênées ou honteuses par rapport à leur corps. Elles peuvent avoir des problèmes d'estime de soi et des difficultés dans le cadre de leur vie sexuelle. Nous ressentons tous ce genre d'insécurité de temps à autre, mais vous pourriez avoir un problème si vous avez une image corporelle négative la plupart du temps. Le fait d'avoir une image corporelle négative peut porter atteinte à notre santé et à notre bien-être, en plus de nuire à nos réponses sexuelles et à nos expériences pendant l'activité sexuelle. Cela peut également entraîner des comportements sexuels à risque et des troubles de l'alimentation.

Comment puis-je améliorer mon image corporelle?

Gardez en tête qu'il existe de nombreuses façons d'améliorer votre image corporelle sans modifier votre corps (p. ex., chirurgie plastique). Parfois, il peut être utile de parler de vos sentiments avec quelqu'un en qui vous avez confiance, comme un membre de votre famille ou une amie ou un ami. Vous pourriez aussi avoir besoin de consulter une ou un thérapeute professionnel(le). Portez attention aux sentiments négatifs que vous éprouvez à propos de votre corps, par exemple après vous être pesé(e) ou après avoir vu quelque chose sur Internet ou à la télévision.

La santé du vagin

Chaque vagin est différent, mais vous avez probablement des questions à propos de l'hygiène, de son apparence ou de son fonctionnement, auxquelles il est facile de répondre. Apprenez-en davantage en découvrant des faits et des préoccupations fréquentes concernant les organes génitaux.

plus

Le vagin

Le vagin est une partie importante du corps qui joue un rôle dans l'activité sexuelle, les menstruations et l'accouchement. Il est important de ne pas oublier qu'il n'y a pas deux vagins identiques. Ce qui est normal pour vous peut ne pas l'être pour une autre personne.

Certains des organes génitaux sont en partie à l'intérieur du corps, comme l'utérus, les ovaires et le vagin, alors que d'autres sont à l'extérieur, comme la vulve, l'ouverture du vagin. La vulve est composée des petites et grandes lèvres et du clitoris qui est situé sur la partie supérieure du vagin.

Le vagin est un tube d'environ 8 cm (3 po) de long qui commence au col de l'utérus (le cervix) et descend jusqu'à la vulve. Il s'étire facilement autour du pénis, des jouets sexuels ou du bébé pendant l’accouchement.

Le vagin peut avoir différentes tailles et formes, pouvant être petit et en forme d'œuf ou grand et cylindrique. Sa couleur peut varier du rose pâle au brun foncé ou au rouge rosé.

Les pertes vaginales

Les pertes vaginales peuvent être normales (mucus ou sécrétions) et présenter des variations quant à leur texture et leur quantité tout au long du cycle menstruel. Un changement dans les pertes vaginales (p. ex., elles changent de couleur ou commencent à avoir une odeur) peut être un signe d'infection. En cas de doute, consultez votre fournisseur de soins de santé.

Les démangeaisons vaginales

Un vagin en santé ne devrait pas donner lieu à des démangeaisons, lesquelles peuvent être un signe de muguet ou d'une autre infection. La présence de démangeaisons peut également être associée à un problème cutané comme l'eczéma ou le lichen scléreux. Quelle qu'en soit la cause, si les démangeaisons persistent pendant plus de quatre semaines, consultez votre fournisseur de soins de santé ou un gynécologue.

L’hygiène et la santé

Le vagin est conçu de manière à maintenir naturellement sa propreté, ce qui signifie qu'il n'est pas nécessaire d'utiliser une douche vaginale ou des lingettes d'hygiène féminine.

Bien manger et faire de l'exercice peuvent aider au maintien d'une bonne santé globale, y compris du vagin. Par exemple, la marche ou la course peuvent aider au raffermissement des muscles du plancher pelvien.

Lors du nettoyage du vagin, il est conseillé d'éviter les savons parfumés, les gels ou les antiseptiques, car ils peuvent nuire à l'équilibre des bactéries naturelles et du pH, et provoquer de l'irritation. Utilisez un savon courant sans parfum et lavez-vous délicatement le pourtour du vagin (la vulve) tous les jours. La partie du vagin qui est à l'intérieur du corps se nettoie elle-même avec l'aide des sécrétions naturelles.

Il ne faut pas utiliser les bains à vapeur, les œufs de jade, les noix de galle ou les autres produits commerciaux qui sont vendus comme des moyens de nettoyer ou de resserrer votre vagin. Il n'y a aucune preuve que ces produits offrent des avantages. De plus, ces produits peuvent avoir des effets secondaires dangereux, y compris des brulures par la chaleur et des brûlures chimiques, des infections vaginales ou un choc anaphylactiques qui est une réaction grave qui peut causer la mort. Veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé ou prendre un rendez-vous à une clinique de santé sexuelle si vous avez utilisé unde ces produits.

Il est important de vous protéger contre les bactéries et les virus qui peuvent s'introduire dans votre vagin pendant les rapports sexuels en utilisant un condom.

La santé du pénis

Il se peut que vous ayez des questions concernant la taille ou l'apparence de votre pénis. C'est parfaitement normal. De nombreux hommes, de même que notre culture, associent le pénis à des qualités comme la force, la virilité et la fécondité. Il est important de ne pas oublier qu'il n'y a pas deux pénis identiques.

plus

La taille du pénis

Les hommes sont souvent préoccupés par la taille de leur pénis. Ils craignent qu'il soit plus petit que la normale ou qu'il ne leur permette pas de satisfaire leur partenaire. Cette attitude peut nuire à la confiance en soi et à la vie sociale, et même empêcher certains hommes d'utiliser les vestiaires et les toilettes publiques.

Il est important de voir son pénis tel que les autres peuvent le voir. Si vous vous regardez nu dans un miroir, votre pénis pourrait vous sembler plus long et large que lorsque vous l'observez du dessus.

Selon une étude réalisée en 2015, les dimensions moyennes du pénis d'un homme adulte sont les suivantes :

  • Longueur : 13,12 cm (5,16 po) lorsqu'il est en érection
  • Circonférence 11,66 cm (4,59 po) lorsqu'il est en érection

Quelle qu'en soit la taille réelle, de nombreux hommes sont insatisfaits de leur pénis et aimeraient qu'il soit plus gros.

L'anxiété liée au pénis

Parler avec un conseiller peut vous aider à surmonter vos peurs et vos préoccupations concernant votre pénis. Suivre une thérapie peut aider à renforcer la confiance en soi et à surmonter les craintes concernant les relations sexuelles.

Les testicules

Les testicules ont généralement la même taille, bien qu'il ne soit pas rare que l'un soit légèrement plus grand ou pende plus bas que l'autre.

Au toucher, ils sont normalement lisses, sans masses ni bosses, et fermes, sans être durs.

Il est conseillé de vérifier ses testicules pour s'assurer qu'ils ne présentent aucune bosse une fois par mois après une douche ou un bain chaud. Si vous constatez quelque chose d'inhabituel, consultez votre fournisseur de soins de santé.

Le cancer du testicule

Le cancer du testicule est facile à dépister à ses débuts. Il faut surveiller la présence de l'un ou plusieurs des éléments suivants :

  • une bosse rigide à l'avant ou sur le côté d'un testicule;
  • l'enflure ou le grossissement d'un testicule;
  • une augmentation de la fermeté d'un testicule;
  • une douleur ou un inconfort dans la région d'un testicule ou du scrotum (sac qui contient les testicules);
  • des différences inhabituelles entre les deux testicules.

Si vous constatez l'un ou l'autre de ces symptômes, vous devez prendre rendez-vous avec votre fournisseur de soins de santé.

Le nettoyage du pénis

Donner à votre pénis les soins d'hygiène qu'il lui faut sera bénéfique pour vous et votre partenaire. Lavez votre pénis doucement avec de l'eau tiède pendant la douche ou le bain. Assurez-vous de tirer délicatement le prépuce vers l'arrière afin de nettoyer sous celui-ci. Ne pas nettoyer votre prépuce (si vous en avez un) entraînera l'accumulation d'une substance appelée le smegma. Il s'agit d'un lubrifiant naturel présent sur le gland et sous le prépuce qui maintient l'humidité du pénis.

L'accumulation du smegma sous le prépuce crée un milieu favorable à la multiplication des bactéries, ce qui peut provoquer une rougeur et un gonflement du gland qui sont les signes d'une inflammation appelée balanite. Si vous constatez de tels symptômes, consultez votre fournisseur de soins de santé.

Bien que l'hygiène personnelle soit importante, un nettoyage trop intensif peut causer un endolorissement. Il est suffisant de se laver doucement le pénis une fois par jour avec de l'eau tiède. Si vous décidez d'utiliser du savon, il doit être doux ou non parfumé afin de réduire l'irritation de la peau. Évitez le talc ou les déodorants, car ils peuvent aussi causer une irritation.

N'oubliez pas de nettoyer la base du pénis et la région des testicules, où la sueur et les poils peuvent produire une forte odeur désagréable. Il faut nettoyer ces parties du corps au moins une fois par jour, de même que l'anus.


La santé sexuelle et les applications de rencontre

En raison de la popularité grandissante des sites Web et des applications de rencontre, la technologie a ajouté une nouvelle dimension à l'univers déjà complexe des relations et de la santé sexuelles. Des millions de personnes dans le monde utilisent des applications comme Tinder et Grindr pour rechercher l'amour et des partenaires sexuels depuis le confort de leur téléphone. Utilisant la technologie GPS pour trouver des partenaires éventuels dans une région donnée, ces applications permettent à leurs utilisateurs d'organiser des rencontres sexuelles occasionnelles au moyen, littéralement, d'une simple pression du doigt sur l'écran. La culture des relations éphémères qui a découlé de ces applications offre plus de liberté sexuelle et de choix, mais elle est aussi liée à une hausse des ITS. Puisque les applications de rencontre nous permettent de rencontrer des partenaires sexuel(le)s avec une grande facilité, il est important d'être conscients des risques. Afin de conserver une bonne santé sexuelle, assurez-vous d’avoir des relations sexuelles protégés.

plus

Les rencontres sexuelles éphémères et les ITS

Bien que le téléphone permette de gérer commodément ses relations, la santé sexuelle exige de faire preuve de responsabilité à la fois en ligne et hors ligne. Des données récentes ont montré un lien entre la hausse des ITS et l'utilisation largement répandue des applications de rencontre. N'éprouvant souvent aucun symptôme pendant des mois ou des années, les personnes infectées peuvent n'avoir aucune idée de leur état de santé et continuer d'avoir des relations sexuelles occasionnelles non protégées. Or, même si elles n'ont pas de symptômes, elles sont quand même contagieuses, ce qui accroît le risque de transmission de leur ITS à d'autres. Compte tenu du nombre grandissant de personnes s'adonnant à la pratique d’activités sexuelles occasionnelles, il est important que vous soyez informés des risques de transmission des ITS, afin que vous puissiez explorer le monde des rencontres en ligne de manière sécuritaire.


La santé des personnes LGBTQ+

Si vous êtes une personne lesbienne, gaie, bisexuelle, transgenre, queer (allosexuelle), en questionnement ou se situant à un autre point du spectre de l'identité sexuelle et de la sexualité, connaître les risques touchant votre santé et passer les examens de santé pertinents peuvent vous aider à rester en santé et à réduire votre risque de maladie.

Bien que bon nombre des personnes LGBTQ+ aient les mêmes besoins en matière de santé que les personnes hétérosexuelles, dans certains cas, elles peuvent être plus à risque de contracter certaines maladies, comme le VIH (les hommes gais et bisexuels) ou le cancer du sein (les femmes lesbiennes). Les personnes LGBTQ+ sont également moins susceptibles de se prévaloir de certains tests de dépistage et examens de santé, ce qui peut empêcher la détection rapide de problèmes de santé.

plus

Affirmation de son identité sexuelle auprès de son professionnel de la santé

Affirmer son identité sexuelle auprès de son professionnel de la santé peut être une décision difficile à prendre. Cependant, si vous ne le faites pas, il est possible qu’on ne vous propose pas les soins et les services qui répondent le mieux à vos besoins. Si vous êtes à la recherche d'un fournisseur de soins de santé axé sur les besoins des personnes LGBTQ+, consultez le site de l'organisme Santé arc-en-ciel Ontario.

Avoir une bonne santé sexuelle signifie avoir une sexualité et des rapports sexuels qui sont aussi satisfaisants que possible. Cela signifie également de prendre soin de votre santé (santé du corps, de l'esprit et des émotions) et de la santé de votre ou de vos partenaires sexuel(le)s. Il est important que vous disposiez de l'information nécessaire pour prendre des décisions éclairées concernant votre santé sexuelle.

Avoir une relation sexuelle non protégée constitue le plus grand risque de contracter une infection transmissible sexuellement (ITS). L'utilisation du condom permet de se protéger contre VIH et réduit le risque de transmission des autres ITS.

Si vous êtes un homme gai ou bisexuel, l'utilisation du condom et des examens réguliers de votre santé sexuelle vous aideront à avoir une vie sexuelle saine et épanouie et contribueront à prévenir les ITS.

Les femmes qui ont des rapports sexuels avec d'autres femmes ne sont pas à l'abri des ITS, bien qu'on leur dise parfois qu'elles n'ont pas besoin de subir des tests de dépistage. Ce n'est pourtant pas le cas. Le risque de transmission d'une ITS peut être moins élevé chez les femmes lesbiennes, mais elles demeurent néanmoins sujettes à contracter des maladies comme l'herpès, les condylomes génitaux et la chlamydia pendant l'échange de fluides corporels.

Il est important de noter que certaines ITS peuvent être transmises pendant une relation sexuelle buccogénitale (tout comme pendant une relation sexuelle anale ou vaginale), comme la syphilis et la chlamydia. Si vous êtes une personne sexuellement active, soumettez-vous régulièrement à des tests de dépistage des ITS. Assurez-vous d'informer votre professionnel de la santé du type de sexualité que vous pratiquez afin qu'on vous propose les tests de dépistage des ITS les plus appropriés pour vous. Les ITS peuvent mener à des problèmes plus graves de santé si elles ne sont pas traitées.

La santé des personnes transgenres

Les personnes transgenres ou ayant un genre multiple ont des préoccupations de santé uniques et peuvent présenter un risque accru concernant certains problèmes de santé. La plupart des professionnels de la santé ne sont pas formés pour répondre à leurs besoins de santé et peuvent ne pas être attentifs aux risques particuliers touchant leur santé ou ne pas connaître les moyens de traiter ce type de patients. Même lorsque leurs besoins sont courants, il peut être difficile pour les personnes transgenres ou ayant un genre multiple de trouver les soins dont elles ont besoin.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les soins et la santé sexuelle des personnes transgenres, veuillez communiquer avec Santé arc-en-ciel Ontario.

Le VIH et les personnes LGBTQ+

Les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes sont plus à risque de contracter le VIH. Cliquez ici pour obtenir de plus amples renseignements sur le VIH et le moyen d'obtenir un test de dépistage.

Les tests de dépistage

Le cancer et les autres maladies peuvent toucher tout le monde, mais certains groupes de personnes LGBTQ+ peuvent être moins susceptibles de faire l’objet de tests de dépistage de problèmes de santé donnés. Par exemple, certaines femmes lesbiennes peuvent ne pas envisager le test Pap pour le cancer du col, tandis que certains hommes gais et bisexuels peuvent ne pas demander à subir régulièrement des tests de dépistage du VIH et des ITS.

Les femmes d'un certain âge devraient faire l'objet d'un dépistage régulier du cancer du sein et du col de l'utérus. Certains hommes sont aussi admissibles au dépistage du cancer.

Pour en savoir davantage sur les tests de dépistages offerts, parlez-en à votre médecin ou téléphonez à la Ligne d'info sida santé-sexualité (1 800 668-2437).