Ce dont il s’agit

La chlamydia est l'infection transmissible sexuellement (ITS) la plus fréquemment signalée. La chlamydia est causée par une bactérie et, sans traitement, elle peut causer l'infertilité chez les hommes et les femmes.

plus

La chlamydia dans le rectum peut causer de la douleur, des écoulements et des saignements. Elle peut également ne présenter aucun symptôme. Les symptômes peuvent aller et venir. Mais n'oubliez pas - « sans symptôme » ne signifie pas « sans infection ».

Les symptômes

Il peut être difficile de savoir que vous souffrez de la chlamydia. Plus de 70 % des femmes et 50 % des hommes infectés ne présentent aucun signe ou symptôme. Même si tout semble normal, vous pourriez être infecté.

Voici certains signes et symptômes fréquents de l'infection à chlamydia :

  • Douleur à la miction;
  • Pertes vaginales ou de l'irritation;
  • Relations sexuelles douloureuses;
  • Saignements pendant ou après les relations sexuelles;
  • Écoulement du pénis;
  • Démangeaisons autour de l'urètre (l'ouverture du pénis);
  • Douleurs et enflure dans les testicules.

La chlamydia dans le rectum peut causer de la douleur, des écoulements et des saignements. Elle peut également ne présenter aucun symptôme.

Les symptômes peuvent aller et venir. Mais n'oubliez pas - « sans symptôme » ne signifie pas « sans infection ».

Quels peuvent en être les effets?

Si vous ne la traitez pas, la chlamydia peut causer l'infertilité chez les hommes et les femmes.

Chez les femmes, une chlamydia peut causer une infection grave de l'utérus et des trompes de Fallope. Cela s'appelle une infection pelvienne. Une infection pelvienne peut causer de la douleur pelvienne à long terme et mener à l'infertilité. Elle peut parfois entraîner des fausses couches ou une grossesse ectopique (tubaire), ce qui peut être très dangereux.

Sans traitement, vous pouvez également transmettre la chlamydia à votre bébé pendant l'accouchement par voie vaginale, ce qui peut causer une pneumonie ou des infections de l'œil.

Chez les hommes, une chlamydia non traitée peut entraîner une enflure et de la douleur dans les testicules. Cette affection s’appelle l’épididymite. Elle peut également causer la stérilité si des tissus cicatriciels bloquent les tubes qui transportent le sperme.

Moyens de prévention

Rappelez-vous de toujours adopter des pratiques sexuelles sûres et d’utiliser des préservatifs. Vous réduirez ainsi les risques de contracter la chlamydia ou d'autres ITS.

Si vous découvrez que vous avez la chlamydia, vos partenaires doivent être informé(e)s qu'ils pourraient avoir une infection, même s'ils n'éprouvent aucun symptôme. Si vous ne savez pas comment le dire à votre ou vos partenaire(s), communiquez avec une infirmière ou un infirmier-hygiéniste.

plus

L'infirmière ou l'infirmier-hygiéniste peut suggérer des moyens de gérer la situation ou communiquera à votre place avec votre ou vos partenaires. Bien entendu, votre nom demeurera confidentiel.

Vous pouvez contracter la chlamydia après avoir eu des relations sexuelles non protégées par voie vaginale, orale ou anale ou en partageant des accessoires sexuels avec une personne infectée.

Si vous pensez l’avoir contractée

Si vous pensez que vous avez la chlamydia, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé ou une clinique de santé sexuelle pour effectuer un test de dépistage immédiatement. Si vos résultats sont positifs, il existe un certain nombre de traitements offerts.

plus

Passez un test de dépistage

Normalement, un échantillon d'urine est nécessaire.

Pour les femmes, les tests pour la chlamydia nécessitent également le prélèvement d'un échantillon de liquide du col de l'utérus (l'ouverture de l'utérus). De nombreuses femmes supposent à tort que des tests de dépistage des ITS sont également effectués pendant le test Pap régulier.

Assurez-vous de demander à votre fournisseur de soins de santé de vous faire subir un test de dépistage des ITS, et n'oubliez pas de dire à vos partenaires de demander à un fournisseur de soins de santé d'en subir un également.

Pour les hommes, le fournisseur de soins de santé ou l’infirmière ou l'infirmier-hygiéniste peut aussi prélever un échantillon de sécrétion de l'urètre. Il est également courant de tester la gorge ou le rectum pour déceler une infection.

Que vous soyez jeune ou vieux, hétérosexuel ou LGBTQ, les dépistages réguliers sont une bonne façon de prendre soin de votre santé sexuelle. Pour obtenir du soutien ou des services de counseling ou effectuer un test de dépistage de manière confidentielle, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé ou une clinique de santé sexuelle de votre collectivité. Le dépistage est facile et gratuit.

Faites-vous soigner

La chlamydia est traitée avec des comprimés d'antibiotiques. Même si vos symptômes semblent avoir disparu, il est très important que vous preniez tous vos médicaments comme indiqué par votre fournisseur de soins de santé ou votre clinique de santé sexuelle. Vous pouvez recommencer à avoir des rapports sexuels seulement après avoir terminé votre traitement et que votre fournisseur de soins de santé ou votre clinique de santé sexuelle disent que vous le pouvez.

Suivi

Souvent, votre fournisseur de soins de santé ou clinique de santé sexuelle vous demandera de revenir pour faire un test de suivi. Ces tests servent simplement à confirmer que votre infection a été traitée efficacement. Ces tests sont habituellement effectués 4 semaines après la fin de votre traitement.

Rappelez-vous

  • Si vous avez une ITS non traitée comme la chlamydia, il est plus facile de contracter d'autres ITS, comme le VIH, d'une personne infectée.
  • Il est possible d’être atteint de plus d’une infection en même temps, il est donc important de passer des tests de dépistage pour d’autres ITS.

Si vous décidez de parler à votre ou à vos partenaires vous-même, apprenez comment en parler aisément.